Pourquoi devenir VDI cosmétiques ?

devenir-vdi-cosmetiques-pourquoi

 

Nombreuses d’entre vous me posent cette question : « pourquoi as-tu choisi cette activité ? ». Il est évident que la réponse n’est pas aussi simple qu’un « parce que ça me plait ». Il existe plusieurs raisons à mon choix mûrement réfléchi, vous vous en doutez. D’ailleurs, cela fait des années que j’aime la vente à domicile. J’ai rejoint ma première société à 18ans tout juste. Bien sûr, le statut n’était pas ce qu’il est maintenant et les possibilités étaient moindres. De nos jours, avec de la régularité, de l’implication et de l’ambition, il est possible de vivre de la vente directe. Oui, vous avez bien lu. Je ne fais aucune fausse promesse, je le précise. A l’heure actuelle, j’ai une équipe de 40 femmes passionnées et passionnantes. Certaines d’entre elles ont compris qu’il était nécessaire de travailler pour avoir des résultats. Être VDI, c’est accepté d’être entrepreneur, tout simplement. Mais finalement pourquoi ai-je opté pour cette seconde activité de VDI cosmétiques ?

VDI Cosmétiques, pourquoi sauter le pas ?

 

Je me permets juste une parenthèse : j’ai fait mon choix en comparant un certain nombre de sociétés. La décision n’a pas été rapide et facile mais je savais ce que je voulais et ce que je ne désirais surtout pas. Je souhaitais plus que tout une entreprise française avec un large choix de cosmétiques et de produits bien-être parfaitement adaptés à vous, mes lectrices depuis plus de 5ans. Ainsi, j'ai craqué pour le concept de Jolimoi. 

 

VDI, c’est être indépendant

 

Je suis à mon compte depuis des années, il était hors de question d’avoir un patron. Cette option s’est donc imposée assez naturellement pour accéder à un complément de salaire. Cette « mini franchise » permet d’être libre tout en ayant un cadre juridique. On agit en fonction de ses objectifs, de ses envies et de ses besoins. La marraine est un guide et non un manager. Nous sommes profondément autonomes.

 

Être VDI cosmétiques, c’est le partage !

 

Si vous aimez répondre à des problématiques, aider les gens et les soutenir, voici le style d’activité qui vous conviendra. J’adore quand vous venez me dire que les soins sont parfaits, que vous n’avez plus de complexes ou que vous vous sentez bien. Cette convivialité est extraordinaire. Grâce à ce complément de revenu solide, je me suis rapprochée de certaines d’entre vous. Je vous transmets ce que j’apprends, ce que je vis, ce que je ressens et vous me le rendez puissance 1000. Bonheur et joie ! 

 

Acquérir de nouvelles connaissances

 

En vente directe, si vous vous impliquez véritablement et que vous êtes dans une bonne équipe avec un bon guide, vous apprenez énormément sur vous, sur le marketing, la communication, la beauté ou le bien-être. Si vous êtes de nature curieuse, c’est fait pour vous. D’ailleurs en tant que marraine, je partage chaque semaine une formation. C’est essentiel de garder le lien et la motivation. Quoi de mieux que d’apprendre de nouvelles choses pour avancer ensemble ? Il ne faut pas croire que tous les vendeurs indépendants ont commencé avec l’envie d’en vivre. Dans mon équipe, j'ai des jeunes femmes qui ont sauté le pas uniquement pour sortir de leur zone de confort et retrouver confiance en elles. Oui, je sais, c’est beau ! :D

 

Gérer son planning

 

Vous organisez votre temps comme vous le voulez. Vous êtes entrepreneur. Je le dis et je le répète. Le principal est de trouver vos repères pour être efficace et performant. Chaque personne fonctionne différemment. Il est possible de s’adapter à la vie de famille, aux enfants, à l’école ou tout simplement à votre propre rythme. 

 

Être rémunéré en fonction de vos résultats

 

En France, pour être heureux, il faut être salarié en CDI avec un revenu fixe. Je crois que cette pensée limitante est la plus atroce de toutes. Quand on y pense, un créateur d’entreprise n’est-il pas à fond ? Oui, il y a des difficultés, des craintes et des échecs et après ? Est-ce qu’au bout du compte, son entreprise ne le rend pas heureux ? Quand je vois tout ce que la VDI m’a apportée sans parler du blog. OMG, je ne changerai pour rien au monde ! Cela demande du temps, de l’énergie, de la force mais à la fin, nous sommes tellement satisfaits ! Effectivement, un VDI cosmétiques est payé en fonction de ses ventes mais pas que… libre à vous de tout mettre en place pour y arriver toujours avec authenticité et sincérité bien sûr ! 

 

Être VDI cosmétiques est une belle opportunité de s’épanouir personnellement et professionnellement. La Vente à domicile est ancrée dans la réalité entre la personnalisation et la proximité d’autant plus chez Jolimoi grâce au profil beauté que vous pouvez tester ici en cliquant sur Démarrer l’aventure. 

 

Il y a de nombreux avantages et des inconvénients comme dans tout job mais une chose est sûre, vous avez beaucoup à y gagner si vous sélectionnez la bonne entreprise et la bonne marraine. D’ailleurs, je vous parle de ma vision depuis des mois maintenant. Vous commencez à connaître mon fonctionnement. Être styliste beauté Jolimoi m'a ouvert les yeux sur mon quotidien et la vie que je voulais avoir. Si tu souhaites échanger, n'hésitez pas à me contacter via mes réseaux ou par mail.


Que pensez-vous de ces atouts ?

Est-ce une activité complémentaire qui pourrait vous séduire ?

 

Belle et douce journée,

Je vous embrasse. 

 
pourquoi-devenir-vdi-cosmetiques






CONVERSATION

16 commentaires:

  1. C'est une belle aventure ! Je cumule déjà deux activités freelance (la traduction/relecture et la création de contenu) alors c'est impossible pour moi d'en entamer une troisième niveau temps, mais c'est un milieu qui pourrait également me plaire :)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow une wonderwoman copinette ^^
      Je vois que tu es comme moi :D
      Bises

      Supprimer
  2. Je suis plutôt nulle pour la vente alors je ne crois pas que j'aurais beaucoup d'avenir dans ce domaine! ;) Par contre, pour quelqu'un qui a la fibre entrepreneuriale, c'est certainement très intéressant.

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous ne sommes pas des vendeuses, nous sommes des solutionneuses :D Enfin, c'est mon point de vue ^^
      Bises

      Supprimer
  3. Coucou !
    C’est une très belle expérience de vie. Grâce à cela, j’ai pu me découvrir de nouvelles facettes.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Cécile,

    Comme je le disais à Amandine tout à l'heure sur son blog, c'est vraiment un job qui m'aurait plu ! Peut être plus tard, car ma hiérarchie me demande de baisser mon temps de travail si je veux le faire. Mais je n'ai pas envie de ça pour le moment. Peut être un jour qui sait ;)

    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Coucou ! Comme tu le sais je n’ai pas eu une bonne expérience dans le domaine malheureusement donc ça m’a refroidi. Peut-être qu’un jour je retenterais , en plus jolimoi me tenterait bien en soi. Mais bon j’ai besoin d’être cadrée et soutenue et boostee donc c’est compliqué ahah. Et mon manque de confiance en moi me bloque , je me décourage vite, et encore plus dès que je vois que l’entourage n’est pas intéressé pour passer commande. Je n’ai pas l’âme d’une vendeuse. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous ne sommes pas des vendeuses! Nous nous chanllengeons, nous avançons ensemble et nous nous découvrons.
      Nous aidons les gens à régler leurs problématiques.
      N'hésite pas à venir échanger avec moi à ce sujet.
      Bises

      Supprimer
  6. Coucou,
    On sent toute ta passion pour cette activité : tu as su trouver le domaine qui te permettait de t’épanouir et c'est si important.
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Cécile,
    C'est une activité à laquelle je pense de plus en plus mais n'ayant jamais été VDI cela m'effraie un peu.
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Ce n'est pas quelque chose qui me plairait, puis je ne pourrai pas m'y investir correctement par manque de temps, mais je comprends que cela puisse plaire, des bisous :)

    RépondreSupprimer