Consommation du cannabis dans le monde : le CBD est-il légalisé en France ?

chanvre-en-france-explications

 

Le vote de la loi du 31 décembre 1970 a permis à la France de redéfinir le cadre de la production, de la distribution, de la possession et de l’utilisation (consommation à des fins diverses) du cannabis. Depuis lors, les choses ne cessent d’évoluer en faveur de ce qui est devenu, sans aucun doute, un effet de mode surtout avec la découverte du CBD, ce cannabinoïde sans effet psychotrope contenu dans le chanvre. Alors, le chanvre est-il légalisé ou non en France ?

Le chanvre en France, est-ce légal?

 

Le cannabis, une drogue sous plusieurs formes et aux propriétés inavouées

 

Le cannabis est une drogue qui contient une multitude de principes actifs. Les plus importants sont le CBD ou cannabidiol et le THC (tétrahydrocannabinol). Ils sont connus sous le nom de cannabinoïdes.

En dehors du chanvre qui est disponible sur le marché sous forme de fleurs (Outdoor, Indoor, Greenhouse), le cannabis fait l’objet d’un processus de transformation qui permet aux fabricants de le proposer sous plusieurs aspects.

On retrouve, généralement, le chanvre sous forme d’infusions, d’huiles, d’E-liquides, de cookies, etc. Découvrez ici, par exemple, les bienfaits de la résine de cbd qui est une autre gamme de produits à base de CBD. Une chose est sûre, aucune de ces gammes de produits à base de CBD n’est nocive pour l’organisme.

 

La légalisation de la consommation du cannabis : l’histoire

 

La consommation du cannabis dans le monde a connu, ces dernières années, un assouplissement qui fait le bonheur de millions de consommateurs.

Les changements majeurs furent remarqués aux États-Unis. Ces changements, il faut le préciser, ne sont pas induits par le gouvernement fédéral. Cela signifie que les lois fédérales sont demeurées intraitables face aux mouvements de légalisation du cannabis. C’est, de fait, une position qui se comprend face aux dégâts causés par le trafic de la drogue et aux flux non contrôlés des stupéfiants qui pénètrent tous les jours sur le territoire américain. Toutefois, la Californie et le Colorado ont respectivement légalisé la consommation du cannabis à des fins dites thérapeutiques (ce qui reste à vérifier) en 1996 et à des fins récréatives en 2012.  

C’est, d’ailleurs, dans ce même courant que ce sont inscrits le Canada et l’Uruguay en 2018 et en 2013 en autorisant leurs citoyens à consommer du cannabis récréatif. En Géorgie et en Afrique du Sud, les citoyens peuvent consommer du cannabis uniquement dans un cadre privé. Toutefois, pendant qu’en Afrique du Sud, sa culture à domicile est autorisée, le paradoxe veut qu’en Géorgie, sa culture et sa vente soient illégales.  

 

La consommation et la légalisation du cannabis en France : état des lieux

 

La légalisation du marché du cannabis connaît de plus en plus un assouplissement en France comme partout ailleurs. Les premiers signes d’assouplissement ont permis à la France de devenir, en Europe, le 1er pays producteur de chanvre à usage industriel.

En effet, le cannabis intervient dans l’industrie de la construction, des produits agroalimentaires et dans la fabrication des produits textiles. La variété recommandée dans ce cas est le cannabis à fibre.

La loi recommande en outre aux producteurs de produire du cannabis dont le taux de THC est inférieur à 0,2 %. Ce taux n’est pas celui qu’on doit retrouver dans le produit final à base de CBD. C’est plutôt le taux de THC requis au niveau de la plante elle-même. Les spécialistes conseillent aux producteurs de produire, essentiellement, du cannabis sans pesticides. C’est cela qui garantit un cannabis de meilleure qualité.

Légalement, la France n’autorise pas encore l’utilisation et la consommation du cannabis à des fins thérapeutiques. Des études cliniques sont en cours pour permettre aux autorités médicales du pays de se prononcer définitivement sur les vertus supposées du cannabis. Cette expérimentation est prévue pour durer 2 ans. Ce n’est qu’aux termes de ces deux ans que les malades d’Alzheimer, de la maladie de Parkinson, de l’épilepsie, etc. pourront se soumettre à des traitements adaptés pour espérer soit un soulagement, soit une guérison définitive.

Toutefois, les produits de CBD fabriqués avec des plantes de cannabis au taux de 0,2 % n’étant pas classés comme des stupéfiants, leur possession n’est pas considérée comme un délit. Ceci étant, vous pourrez, par exemple, offrir la fleur de chanvre que vous achetez à un ami. Il vous est, néanmoins, interdit de faire germer les graines de collection achetées.

 

Saviez-vous tout cela ?

Qu’en pensez-vous ?

 

Belle et douce journée,

Je vous embrasse.





CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Coucou !
    Je trouve cette plante trop jolie ! Et elle est tellement bénéfique que ça soit pour notre bien être intérieur ou extérieur. Tu le sais déjà mais je suis conquise par les produits au CBD.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiii, les produits sont vraiment chouette lorsque la molécule est parfaitement utilisée.
      Bises

      Supprimer