Entreprendre au féminin, pourquoi je me suis lancée ?

entrepreunariat-au-feminin-les-raisons

L’entreprenariat au féminin est bourré de préjugés et fausses idées. Il est difficile de lire ou d'entendre ces pensées préconçues. Depuis 2012, le nombre de femmes entrepreneures a doublé. C’est une excellente nouvelle! Ce chiffre traduit le développement de l'entrepreneuriat pour les femmes en France. Vous voulez devenir entrepreneure? Lancez-vous ! Pourquoi ai-je créé mon entreprise? Quelles sont mes envies? Quels sont les retours?

5 raisons d’entreprendre lorsque l’on est une femme


  • L’envie d’entreprendre & moi


Juste avant de me lancer dans l'entreprenariat, j’étais malheureuse & triste. Je me sentais étouffée dans ma vie professionnelle et cela se ressentait sur ma vie personnelle. J'étais incomplète. J’avais l’impression de ne pas avoir de vie. Je m’occupais des enfants, de la maison et je bossais point. Ce n’était plus possible. J’ai toujours eu un caractère de fonceuse, je ne me reconnaissais plus. Lorsque je me suis renseignée, je me suis mise à rêver de véritables horaires flexibles, de faire du sport quand je le voulais ou encore de travailler à domicile.

Bref, la prise de conscience n’as pas été très longue. J’ai vite fait le tour de la chose en me disant que je n’avais pas vraiment le choix si je voulais réussir ma vie profesionnelle. Je voulais être en adéquation avec mes valeurs et mes ambitions. Je ne voulais plus subir métro, boulot, dodo. 

  • Les raisons de créer votre entreprise


Aujourd’hui, avec le statut auto-entrepreneur, cela n’a jamais été aussi simple de créer sa boîte. Il en va de même pour le statut VDI qui permet de tester ses limites sans avoir trop d’implication. On devient son propre patron avec un cadre et une entreprise. Le statut VDI est une bonne façon d’apprendre à se connaître, de se dépasser et de sortir de sa zone de confort. On ne pas se mentir, être freelance, c’est innover, créer & se challenger au quotidien.

La liberté, la vraie !


Lorsque l’on est à son compte, que l’on soit un homme ou une femme, la liberté nous tend les bras. Vous choisissez vos horaires, votre charge de travail et votre fonctionnement. Bien sûr, en fonction de votre branche, il faudra composer avec les souhaits et les exigences de vos clients. Cependant, vous avez les cartes en mains et vous pouvez dire « non ». En tant que salarié, les choses sont bien différentes. N’est-ce pas ? La liberté est ma première raison.

Donner du sens à votre vie


En tant qu’entrepreneure, vous vous fixez des objectifs. Vous donnez du sens à votre travail. De même, vous mettez des actions en place pour réussir. Vous souhaitez réussir pour vous, et rien que ça, cela donne un sens à votre vie. Bien sûr, les réveils matinaux n’ont plus la même saveur. Pour le coup, dès 8h, je sais ce que j’ai à faire et je le fais avec le smile. Je n’ai plus la boule au ventre. La motivation est dupliquée puissance 1000! Pourquoi? Car vous récoltez les fruits de votre assiduité et de votre potentiel

Vous dédiez votre activité à l’une de vos passions


La création d’une entreprise est un projet passionnant. L’entreprenariat au féminin est manière de se lancer dans quelque chose que l’on aime particulièrement. D’ailleurs, le blogging a été une évidence. J’adore écrire depuis mon plus jeune âge ainsi que les cosmétiques et la beauté. Il va de soi qu’il faut réfléchir à votre projet, le mettre sur papier et savoir si votre souhait est viable. La passion ne fait pas vivre. Votre activité professionnelle doit vous procurer un revenu afin de vivre convenablement. Personnellement, j'ai réellement touché un revenu stable et convenable après un an de rédaction web & de blogging pro. Cependant, avec la vente directe, il est envisageable d'atteindre ce palier plus rapidement.

Gagner plus d’argent, une vérité ?


La première année est difficile, c’est un fait. Or, après la période de lancement, vous avez la possibilité de gagner plus d’argent. Pourquoi? Car au fond, vous êtes votre seule limite. Tous les indépendants ont ce rêve qu'ils nourrissent jour après jour. En désirant plus d'argent et de contrats, le freelance veut davantage de sécurité. Comme je le dis toujours, il vaut mieux plusieurs petits contrats qu'un gros. Pour ma part, je me dis que l'essentiel n'est pas là. Ce qui compte à mes yeux reste le bonheur de mes enfants lorsqu'ils sont en vacances et que je suis avec eux, le sourire de mon petit bébé d'un an, quand il se lève de la sieste... Le plus important demeure ma liberté!

Gagner en indépendance


Créer son entreprise, c’est devenir autonome. Il n’y a pas de secret : vous prenez vos décisions et vous les assumez. Vous travaillez seul sans jugement d’autrui. Ceci vous permet d’apprendre au quotidien de nouvelles compétences et de développer de nouvelles qualités & de la confiance. Après plusieurs mois, vous apprenez même à résoudre des problèmes complexes sans crainte. Vous devenez créatif, organisé & flexible

Je suis devenue maitre dans l’art de la négociation. Je ne l’aurai jamais cru. Je n’ai jamais eu autant envie de me documenter et d’apprendre que ces 4 dernières années. Je bouillonne de projets & d’envies. 

Vous l'aurez compris, je suis indépendante pour vivre tout simplement. Mon "pourquoi" est fort : je veux être heureuse, vivre la vie que j'ai toujours voulu. Je veux :

  • travailler de chez moi à mon rythme avec mes horaires, 
  • mener des projets qui me ressemblent, 
  • avoir du temps pour ma famille,
  • être heureuse quand je me lève le matin,
  • gagner assez d'argent pour offrir un cadre de vie agréable à mes enfants,
  • être fière de moi, de mes actions & de mes envies. 

  • L’entreprenariat, la solution à tous les problèmes ?


Bien sûr que non. On sait qu’une créatrice d’entreprise ne compte pas ses heures, se confronte à différents problèmes, ne gagne pas toujours autant qu’elle le voudrait. De plus, être freelance est souvent source de stress et d’angoisse.

En gros, il faut être prêt à vivre des moments de folie et des instants moins glorieux. Mais, je n’ai jamais été aussi épanouie professionnellement. Je fais ce que j’aime, comme je veux. Je travaille à domicile auprès de mes enfants. Lorsqu’ils rentrent de l’école, je termine ma journée pour commencer ma deuxième journée à leurs côtés. J’ai le bonheur de garder toute la journée mon petit dernier d’un an. Bref, je peux le dire : je suis heureuse d’avoir créer mon entreprise.

Aujourd’hui, j’ai de nouveaux objectifs :

  • Développer le blog encore et toujours,
  • Écrire pour divers blogs ou entreprises,
  • Lancer un event’ mensuel 100% féminin sur Béziers et les alentours (le premier devrait avoir lieu le 7 mars 2020),
  • Aider les femmes à trouver les cosmétiques qui leur correspondent et des routines beauté de qualité avec mon activité de styliste beauté,
  • Offrir un complément de salaire à de nombreuses femmes qui le désirent dans le secteur de la beauté personnalisée.

Bref, l’année 2020 est riche en objectifs, j’en suis ravie.

Voici un petit témoignage d’Aurélie, freelance.

"Il y a encore 2 ans, je n'envisageais pas du tout me lancer à mon compte car j'avais trop peur de l'insécurité du statut d'auto-entrepreneur. Les mois ont passés et j'ai pu échangé avec beaucoup d'entrepreneurs et une autre vision s'est offerte à moi, celle de la liberté. Cette idée m'a trotté dans la tête pendant 1 an avant que je me lance en tant que community manager. Puis finalement je me suis rendue compte que ce n'est pas tout à fait ce que je voulais faire. J'ai réajusté mon projet et aujourd'hui je me sens totalement alignée dans mon auto-entreprise. Je suis psychologue et hypnothérapeute en libéral et à côté de cela je vais créer des formations sur les réseaux sociaux et la rédaction web SEO à destination des professionnels de santé qui souhaitent ouvrir leur cabinet. Je suis beaucoup d'entrepreneures et ces femmes m'inspirent beaucoup. J'espère qu'en partageant mon parcours, je pourrais moi aussi inspirer d'autres femmes qui souhaitent se lancer !"

Que pensez-vous de l’entreprenariat féminin ?
Est-ce quelque chose qui vous tente ?

Je vous souhaite une agréable journée.
Je vous embrasse.

pourquoi-me-suis-je-lancee-a-mon-compte


CONVERSATION

40 commentaires:

  1. Je trouve cela vraiment courageux !
    Je vous beaucoup d'entrepreneures totalement épanouies !
    Bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que cela dépend du caractère mais si l'envie est là, il faut se poser les bonnes questions.
      Bises

      Supprimer
  2. Je ne cesse de le dire depuis des années et je le pense toujours autant, tu fais partie de ces femmes que j'admire !
    Un vrai modèle à suivre et je te remercie pour cet article avec toi :)
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mohhhhhhhhhh :D Mais nnooooooon <3
      C'était un plaisir.
      Bisous ma douce

      Supprimer
  3. Coucou ! Je trouve ça chouette et vraiment courageux. Je ne sais pas trop si ça me conviendrait...
    Des bisous

    RépondreSupprimer
  4. Hello
    Ce n'est pas forcément facile tous les jours mais cela a aussi ses avantages.
    Bravo à toi de gérer tout cela si bien.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Coucou !
    L'expérience que j'ai eu avec l'entreprise de Clément m'a refroidi. A son compte oui mais pas en gérant des salariés. Je me tâte à vendre mes photos mais c'est encore en réflexion.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que la gestion de salariés est bien plus compliquée.
      Je parle vraiment de freelance et AE.
      Tu nous diras pour tes clichés.
      Tu as plein d'autres possibilités :D
      Bises

      Supprimer
  6. Coucou
    Je rêverai d'être libre et d'être mon propre patron, mais je me mets des barrières et ai peur de ne pas réussir ni à trouver une vraie bonne idée, ni de pouvoir en vivre ! En tout cas j'admire toutes celles qui le font et qui en sont satisfaites !
    Bon week end !
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si tu commençais par un complément de salaire sans tenter le statut AE?
      Le statut VDI te permet de la flexibilité et de la liberté sans crainte.
      C'est cumulable avec la plupart des statuts.

      Supprimer
  7. Coucou Cécile,
    Merci pour cet article super intéressant. Je vais aller lire celui d'Aurélie.
    Bisous et bon week-end

    RépondreSupprimer
  8. Waouh ton article donne envie de se lancer tout de suite et maintenant !! Merci à toi, j'y réfléchis de plus en plus pour ma part.

    RépondreSupprimer
  9. Coucou, ton article donne très envie de se lancer :) j'ai toujours voulu être mon propre patron mais finalement je suis bien aussi dans le faite de ne pas être à 100% dans mon travail, je veux dire le stress, les soucis des clients etc lorsque je termine ma journée je les laisse au travail et je verrais le lendemain. Quand tu es ton propre patron c'est plus difficile de séparer les 2 car le salaire en dépend. Je me lancerais peut être un jour quand j'aurais une super idée et peut-être pouvoir profiter de mes futurs enfants :p Merci en tout cas pour ton témoignage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça... il est clair que le stress et le quotidien sont bien différents.
      Bises

      Supprimer
  10. Coucou Cécile,

    J'ai la chance de bosser dans un établissement vraiment chouette et dans un service qui me plaît, avec une petite équipe au top, des personnes enrichissantes, des horaires qui me conviennent et qui me laissent pas mal de temps libre.
    Je ne me verrais pas quitter ce travail pour me lancer en freelance. Ceci dit, en fin d'année dernière j'ai quand même créer mon statut de blogueuse freelance sans pour autant quitter ma profession actuelle. Mais il est clair qu'être freelance à temps complet ça envoi du rêve mais également certaines incertitude... La liberté donne vraiment envie!

    Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ton article, je suis contente de voir que tu es totalement épanouie dans ce que tu fais.
    Mais je pense que ce n'est pas qqch qui me conviendrait. Déjà parce que j'aime mon travail actuel. Et puis, je me connais, j'ai tendance à tout remettre au lendemain et je me laisserais aller donc bon :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est extra de kiffer ton job. C'est essentiel ;)
      Bises

      Supprimer
    2. Oui, je pense avoir de la chance d'aimer ce que je fais. Et pourtant, j'étais désespérée quand j'ai fini mon école d'ingénieur car je ne voulais pas être ingénieur, ça ne me plaisait pas. Et j'avais l'impression de ne rien savoir d'utile. J'ai eu de la chance de trouver et qu'on veuille bien de moi :)

      Supprimer
    3. C'est génial ! Tu peux être fière de toi.

      Supprimer
  12. Coucou !
    Tu le sais tu dais partie de ces fmemes que j'admire énormément ! Tu sais ce que tu veux et tu fais tout pour y arriver, vraiment bravo !!!
    Personnellement je n'auria jamais le courage de passer le cap du freelance haha, car pour egaler mon salaire actuel ce serait trop compliqué ^^
    Plein de bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais pas trop, mais je pense que je n'aurai pas forcément le temps de m'investir dedans pour avoir des résultats intéressats^^

      Supprimer
  13. Coucou.
    Je suis toujours très admirative de tes choix et de ton talent. Parce que ce statut n'est aussi valable que quand on a un talent qui permet de le faire vivre et fructifier.
    Belle journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais nooooooon, tu peux te lancer comme VDI en complément de ton job mais faut-il avoir le temps et surtout une grande motivation.
      Bisous

      Supprimer
  14. Coucou Cécile, qui ne serait pas tenter d'être son propre patron? surtout quand on est maman .
    J'ai trop peur de me lancer et surtout comment faire?
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout dépend ta passion, tes envies et ton pourquoi. N'hésite pas à venir m'en parler. Bises

      Supprimer
  15. Super article et bravo pour ce choix. Ce n'est pas simple, il faut avoir une sacrée dose de courage. Bien joué 👍

    RépondreSupprimer
  16. Coucou !
    Il faut beaucoup de courage, pour se lancer. Je te dis vraiment un grand bravo.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  17. Coucou, c'est extrêmement courageux et bravo de t'avoir lancé !
    Je te souhaite pleins de belles choses pour ton entreprise ��
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle :D
      Je prends confiance chaque jour un peu plus.
      Bisous

      Supprimer
  18. coucou ma belle
    j'ai été auto entrepreneuse en plus de mon statut de salariée il y a quelques années mais je n'ai pas aimé.
    Rentrées d'argent trop irrégulières et du coup pas sécurisant pour moi qui en ai besoin à tout prix.
    je suis admirative de celles qui peuvent le faire et je te souhaite plein de succès

    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma douce.
      Tu étais dans quel secteur? Tu as tenu combien de temps?
      Je t'embrasse.

      Supprimer